Rechercher

Suis-je invisible?

CAPSULE 12


Un jeune couple avec deux jeunes enfants décide de consulter suite à la menace de madame de se séparer si monsieur ne se range pas de son avis.


À la première rencontre, Marcel ne se sent pas très à l’aise et semble se demander ce qu’il fait là. À la question «quelles sont les difficultés qui vous amènent à vouloir consulter?», Marcel répond qu’il ne sait pas trop. Sans attendre, Johanne enchaîne et dit : « J’ai l’impression d’être invisible depuis quelques années. Tu ne me regardes plus et ne fais plus attention à moi. J’ai peur de ne plus être ta priorité et ton travail passe avant moi et les enfants. » Marcel semble assommé et murmure : «mais c’est pour toi et les enfants que je travaille autant!»


Une relation amoureuse, après quelques années, demande beaucoup de vigilance pour réussir à s’épanouir et à durer dans le temps. Le rythme fou du monde du travail et l’éducation des enfants font subir au couple une pression énorme qui, à la longue, peut mettre en danger le couple. Marcel de toute évidence n’avait pas vu les signaux d’alarme et les insatisfactions de Johanne étant tellement absorbé par la réussite et le travail.

Après plusieurs rencontres et voyant les efforts déployés par Marcel pour être plus présent à la maison et à sa famille, Johanne dit : « J’apprécie tout ce qu’a fait Marcel ces derniers temps, mais je nous sens toujours aussi loin l’un de l’autre. » Marcel reconnait le fait et se sent impuissant à changer la situation – « Qu’est-ce que je peux faire de plus? », dit-il.


Cette rencontre nous amène à aborder une autre étape de la démarche thérapeutique. Nous reconnaissons que les efforts positifs de Marcel pour changer la situation ne suffissent pas. Nous devons maintenant continuer à travailler non seulement sur le faire plus, mais aussi sur l’être plus.


Une relation s’épanouit à la condition de développer des aptitudes et des manières d’être essentielles à la vie du couple. En bref, voici ce à quoi Johanne et Marcel s’engagèrent à pratiquer dans la vie de tous les jours pour «être plus» et se rapprocher :


  • Le respect : apprendre à considérer et à regarder sa partenaire comme si on la voyait pour la première fois. En somme, c’est lui faire sentir son importance et son unicité.

  • L’écoute : demeurer attentif et respectueux du vécu de l’autre. C’est écouter sans jugements ni préjugés et lui montrer notre intérêt pour ce qu’elle vit.

  • L’attention : apprendre à reconnaître ses propres émotions, ses sentiments et ses besoins pour être en mesure de reconnaître ceux de l’autre.

  • L’amour inconditionnel : reconnaître et accepter en toute humilité que nous ne serons jamais parfaits, ni notre amour aussi profond soit-il. C’est être conscient que de dire, d’une façon ou d’une autre, « Je vais t’aimer à la condition que tu changes selon mes attentes et mes goûts » est voué à l’échec.


C’est avec beaucoup d’efforts et de patience que Johanne et Marcel ont réussi à se rapprocher. Tous les deux ont appris que l’amour a besoin de nourriture, d’attention, de tendresse pour s’épanouir et durée.


«Le bonheur est une denrée merveilleuse.

Plus on en donne plus on en a.»

(S. Curshod)


CDPEC

0 vue